Bilan électoral pour la semaine 21-24 février:

Parti Libéral du Québec:
Semaine très ordinaire… Spontanément, ce qui me viens à l'esprit concernant leur première semaine de campagne, c'est le maigre 200 personnes venus accueillir Charest dans son compté de Sherbrooke et la pas très subtile subvention de 70 millions à la Kruger. Les attaques de Charest contre Boisclair sont tombées à plat et Dumont a virtuellement été ignoré par le PLQ (ce qui est une erreur, l'ADQ n'est pas un tiers parti). Paradoxalement, c'est le dévoilement de la plate-forme du PQ qui risque de relancer le PLQ, une plate-forme qui prête le flanc à de très nombreuses critiques.
Score: -1

Parti Québécois:
Boisclair a été d'attaque mais rien de très significatif. Sa critique sur la gestion du système de santé a été invalidée par le directeur national de la santé publique et le Mont Orford n'est pas un enjeu électoral majeur. Tout comme Charest, Boisclair fait l'erreur d'ignorer l'ADQ. Pour la semaine à venir, si le PQ pensait marquer des points en dévoilant sa plate-forme, on risque de déchanter rapidement. Cette fameuse plate-forme risque d'être attaquée de toute part en passant par l'omission du terme "référendum" jusqu'aux chiffres avancés. En passant, Gilles Duceppe a-t-il décidé de ne pas faire campagne pour le PQ?
Score: 0

Action Démocratique du Québec:
De loin les plus efficaces ! Les attaques contre Charest ont été virulentes, tant sur le front économique que sur celui de la santé. Dumont est le seul qui semble faire campagne en utilisant la "formule Harper" i.e. faire une annonce par jour (accommodements raisonnables, 100$ aux familles, projets énergétiques..). Ne l'oublions pas, ce stratège avait été très payant pour les conservateur lors de la dernière élection. Par contre je trouve étrange que Dumont attaque si peu Boisclair… Bref, pour cette première semaine le PQ et le PLQ ont laissé toute la place à Dumont.
Score: +1

Après une semaine de campagne:
PLQ Jean Charest: -1
PQ André Boisclair: 0
ADQ Dumont: +1