Antagoniste


22 février 2007

Québec Solitaire et le pacifisme Coup de gueule Élection 2007 Gauchistan Québec Terrorisme

Révolution ?

Mon premier "scoop" électoral…

Je vous fais une petite mise en situation. Le 3 août dernier, une bombe a été placée sous la voiture du vice-président de l'Institut canadien des produits pétroliers, Carol Montreuil. La bombe a explosé, le véhicule a été détruit. Par chance, il n'y a pas eu de victime.

Devant un tel acte de violence, le bon sens veut que l'on condamne le ou les responsables. Malheureusement, le bon sens semble une denrée rare chez Québec Solidaire.

Dominique Ritchot est la candidate de Québec Solidaire dans la circonscription de Pointe-Aux-Trembles. Voici les propos tenus par Mme Ritchot (sous le pseudonyme de "Fan #1 de JS") sur un forum au sujet de cet acte de violence gratuite:

( propos tenus sur le forum des Cowboys Fringants )

Bien sûr, quand ta voiture explose dans ton drive-way à 3:00 heures du mat', ça fesse ! Le bonhomme n'est pas une victime innocente, mais bien le porte-parole de l'industrie pétrolière ! C'est pas lui qui fixe les prix, mais c'est lui qui va devant les médias pour justifier l'injustifiable.

À mon avis, une tarte à la crème ferait tout aussi bien l'affaire dans son cas Wink

La violence de certains groupes d'action directe (appellons la chose par son nom) est moins pire que la violence du système capitaliste contre la nature et les groupes humains qu'elle déplace et exploite pour son profit. Parlez-en aux populations du Congo-Brazzaville et du Nigéria ! Ou aux Irakiens !

Une candidate de Québec Solidaire, qui justifie, voire sanctionne un acte violent et antidémocratique. Il est où le pacifisme dont Québec Solidaire se fait si souvent le porte-parole ? Désolé de vous l'apprendre Mme Ritchot, mais même sur internet vous êtes tenue d'utiliser votre jugement et votre gros bon sens. Un jugement et un gros bon sens qui font cruellement défaut dans votre commentaire.

Bref, des propos dignes de ceux d'Amir Khadir qui avait parlé d'un complot pour expliquer les événements du 11 septembre.


22 février 2007

La rumeur court… Élection 2007 Québec

Déclaration de Jean Charest:

La Presse
Oeil pour oeil, dent pour dent

« Si André Boisclair choisit de soulever les questions d'intégrité, il va se faire répondre. Il devra vivre avec les conséquences de son choix », a tonné Jean Charest en conférence de presse hier.

Qu'est-ce qui se cache derrière cette déclaration… Une menace en l'air ou quelque chose de plus significatif ?

Si Charest pense pouvoir affaiblir Boisclair avec l'histoire de cocaïne, ce sera peine perdue. Boisclair doit une partie de sa popularité/sympathie à sa consommation de cocaïne (ça en dit long sur notre société).

Mais Jean Charest a-t-il d'autres munitions en réserve contre Boisclair ? On se souvient que dans la course à la chefferie du Parti Québécois, les rumeurs relatives au passé de Boisclair ont été légions. Ces rumeurs, rappelons le, émanaient du PQ. Réalisant que parti avait plus à perdre qu'à gagner à laver son linge sale en public, le couvercle avait été mis sur la marmite.

Jean Charest est-il au courant de faits que le PQ n'a osé révéler durant la course au leadership ?

Charest attend-il le débat pour passer le KO à Boisclair ?


22 février 2007

Si la tendance se maintien Élection 2007 Québec

Si on se fie à la tribune téléphonique de la radio de Radio-Canada depuis 2 jours, je vous annonce que le prochain gouvernement sera péquiste et minoritaire. Québec Solidaire devrait composer l'opposition officielle.

Vous avez vu le nouveau logo de l'ADQ et du PQ ?

Action Democratique Parti Quebecois

Le PQ tente bien sûr de capitaliser sur la nouvelle mode en occident: l'environnement. Si le vert a pu rendre Dion attrayant…

Par contre, je ne vois pas ce qu'essaye de représenter l'ADQ.

Avis aux psychanalystes, moi quand je vois le logo de l'ADQ, je vois un bonhomme:

adequiste

Reste que ces 2 logos sont de loin plus esthétiques que celui du PLQ (qui est affreux).


22 février 2007

J’aurais voulu être un artiste… Économie États-Unis International

Hollywood

En occident, les États-Unis font partie de ceux qui subventionnent le moins leur culture…

Vous savez ce qui est fascinant ? C'est que parallèlement, la culture américaine est l'une des plus populaire de la planète.

C'est peut-être ça la clé de leur succès…

Jean-François Revel
L'obsession anti-américaine : Son fonctionnement – Ses causes – Ses inconséquences

En pratique, exception ou diversité culturelles sont en Europe et surtout en France des noms de code désignant les aides et les quotas. Sériner que "les biens culturels ne sont pas de simples marchandises", c’est se vautrer dans la platitude. Qui a jamais prétendu qu’ils le fussent ? Mais ils ne sont pas non plus de simples produits du financement de l’Etat ou alors la peinture soviétique aurait été la plus belle du monde. Les avocats du protectionnisme et du subventionnisme se contredisent. Ils font tout ce tintamarre, disent-ils, contre l’argent. Et, en même temps, ils plaident que la création est conditionnée par l’argent à condition qu’il s’agisse d’argent public. Or, si le talent a parfois besoin d’aide, l’aide ne fait pas le talent. "Regardez le cinéma italien, nous explique-t-on. Faute d’aides, il a quasiment disparu. Mais dans les années d’après-guerre, la cause de son éclat ne s’appelait pas subvention : elle s’appelait Rossellini et De Sica, Blasetti et Castellani, Visconti et Fellini". C’est également à l’imagination des créateurs et non aux chèques des ministres que le cinéma espagnol doit son essor des années 1980. Et si le cinéma français a reconquis en 2001 la première part du marché dans ses frontières et des succès au dehors, ce n’est pas pour avoir été plus subventionné que naguère, c’est pour avoir produit une poignée de films dont la qualité est perceptible par le public, et pas seulement par les auteurs.


22 février 2007

Manga contre Al-Qaeda ! En Images International Irak

Manga Irak

As Japan sheds its postwar pacifism and gears up to take a higher military profile in the world, it is enlisting cadres of cute characters and adorable mascots to put a gentle, harmless sheen to its Self-Defense Forces deployments.

"Prince Pickles is our image character because he's very endearing, which is what Japan's military stands for," said Defense Ministry official Shotaro Yanagi. "He's our mascot and appears in our pamphlets and stationery."

Foreign Minister Taro Aso argues warm feelings for Japanese animation can translate into warm feelings for Japanese foreign policy. "The more positive images pop into a person's mind, the easier it becomes for Japan to get its views across".

The Defense Agency was upgraded to a full ministry in January, and the government is busy implementing education guidelines to instill a sense of patriotism in the classroom. Prime Minister Shinzo Abe wants to rewrite the Constitution and expand military operations with Japan's top ally, the United States.

Pour en savoir plus:
Japan Times
SDF deploys perky mascot to boast cuddly image