Peut-on encore douter de la folie de Mahmoud Ahmadinejad ?

La Presse
«Il faut souhaiter le chaos» pour trouver Dieu

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré en septembre 2005 qu'il fallait «absolument souhaiter le chaos» parce qu'après «il y aura Dieu» lors d'une discussion sur le nucléaire avec trois ministres européens, médusés par ces propos, selon le chef de la diplomatie française.

La scène se passe le 15 septembre 2005, à New York, lors du sommet mondial sur la réforme de l'ONU, rapporte Philippe Douste-Blazy dans un livre de souvenirs, «Des affaires pas si étrangères», paru jeudi à Paris aux éditions Odile Jacob. […]

«Alors que les discussions tournent en rond, écrit le ministre, Mahmoud Ahmadinejad change subitement de registre et s'adresse à nous: 'Savez-vous pourquoi il faut absolument souhaiter le chaos? Parce qu'après le chaos, il y aura Dieu'».

«Le message nous laisse bien évidemment pantois», écrit M. Douste-Blazy.

Le vidéo à été retiré à la demande de Radio-Canada