Quelques statistiques très intéressantes de la dernière publication du Index of Economic Freedom (Heritage Foundation).

Deux paramètres étudiés dans cette analyse: la liberté d'entreprise et l'interventionnisme étatique. Voyons ce que ça donne dans les pays scandinaves:

Norvège
Liberté d'entreprise: 1ere position sur 157 pays
Interventionnisme étatique: 19e position sur 157 pays
Budget: plus gros surplus des pays de l'OCDE

Finlande
Liberté d'entreprise: 3e position sur 157 pays (devant les États-Unis)
Interventionnisme étatique: 10e position sur 157 pays
Budget: 3e plus gros surplus des pays de l'OCDE

Danemark
Liberté d'entreprise: 4e position sur 157 pays (devant les États-Unis)
Interventionnisme étatique: 6e position sur 157 pays
Budget: 6e plus gros surplus des pays de l'OCDE

Suède
Liberté d'entreprise: 5e position sur 157 pays (devant les États-Unis)
Interventionnisme étatique: 4e position sur 157 pays
Budget: 9e plus gros surplus des pays de l'OCDE

En guise de comparaison:

France
Liberté d'entreprise: 21e position sur 157 pays
Interventionnisme étatique: 5e position sur 157 pays
Budget: 9e plus gros déficit des pays de l'OCDE

La différence entre la France et les pays scandinaves ? Tous ont un niveau d'interventionniste étatique semblable mais les pays scandinaves, contrairement à la France, ont mis en place une économie très libéralisée (plus que celle des États-Unis). Résultat, les pays scandinaves font des surplus, la France un déficit.

Pour distribuer la richesse, il faut d'abord la créer !

À ce sujet un excellent reportage de Radio-Canada sur le Danemark où on explique comment on a allié capitalisme/mondialisation avec justice sociale (il est très intéressant de voir le rôle des syndicats dans ce pays):

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.